Cabinet d'orthodontie des Drs SETBON et HAUSSMANN Spécialistes qualifiés en orthodontie (enfant et adulte)

228 boulevard Robert Ballanger - 93420 VILLEPINTE

Tél. : 01 43 85 25 75 Prendre rendez-vous

Piercing et orthodontie

Très répandu ces dernières années, le piercing buccal n’est pas sans conséquence sur la santé. Le problème pour la communauté médicale est la survenue fréquente de complications propres à la localisation endobuccale.

 

Le piercing "sauvage"

Le piercing "sauvage", plus fréquent en période estivales comporte des risques. Les piercings peuvent entrainer des complications immédiates et parfois à long terme.

Une information médicale nécessaire, qui n'est pas toujours respectée

Avant la mise en place des piercings intra oraux ou buccaux, une information médicale doit être transmise sur :

  • les risques,
  • le respect des contre-indications,
  • la prescription d’une antibio-prophylaxie,
  • l’anesthésie locale
  • ou sur la prise en charge des complications immédiates fréquentes.

 

De plus l’implantation de piercings agréés doivent impérativement respecter des normes précises telles que : taille et forme (barre la plus petite possible), matériau (le plus léger possible) permettant ainsi d’améliorer la tolérance dento-alvéolaire sur le long terme.

 

Les conséquences immédiates :

Les complications les plus fréquentes sont immédiates et suivent la pose du piercing. Des douleurs, des inflammations et des saignements peuvent survenir pendant plusieurs jours. D’autres complications sont rapportées plus rarement : inhalation du piercing, névralgies linguales, allergies de contact, incrustation linguale, ou fissure linguale et langue bifide.

Mais le problème majeur des piercings buccaux est infectieux, car leur mise en place crée une porte d’entrée pour les nombreux germes buccaux.

 

Les  conséquences chroniques et à long terme

Les complications chroniques sont également très fréquentes comme les fractures et les usures dentaires, liées aux traumatismes répétés des piercings. Des récessions gingivales, suivies de mobilités dentaires, peuvent apparaître au niveau des incisives mandibulaires ; elles correspondent aux points d’appui prolongés des bijoux. Enfin, des dyspraxies linguales et des tics peuvent se manifester, engendrant des déplacements dento-alvéolaires et des troubles de la phonation et de la déglutition.

 

Le piercing au labret

Le piercing au labret n’est pas sans conséquence sur les dents et les gencives. Ce type de piercing nécessite une pose extrêmement précise. Le problème pour la communauté médicale c’est que le labret engendre trop souvent des complications propres à la localisation endobuccale. 

 

Quels sont les risques ?

Contrairement au piercing lingual, dont les complications sont immédiates, le piercing au labret est à l'origine de problèmes invisibles et non douloureux que le porteur ne ressent pas.

Pourtant, lorsqu'il est posé sur la lèvre supérieure ou inférieure, le frottement du piercing contre les dents ou la gencive provoque des dégâts irréparables.

Les orthodontistes peuvent observer des dents ayant perdu un pan d'émail, des fractures dentaires, des récessions de la gencive voire des pertes d'os pouvant aller jusqu'au déchaussement.

Pour limiter les risques, il est préférable de s’adresser à un orthodontiste avant la pose du piercing.

L’orthodontiste peut vous aider à déterminer l’emplacement optimal du labret en fonction de votre anatomie. Il peut vous conseiller sur le type de matériau à utiliser (plateau en plastique pour le fermoir) et sur les règles d’hygiènes indispensables pour éviter les complications.

 

Article rédigé par le praticien le 19/09/2012

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr